Skip to contentSkip to navigation
VGM

Volume globulaire moyen

Le VGM (volume globulaire moyen) est la taille moyenne des globules rouges rapportée en femtolitre (fL = 10-15 L). La mesure du VGM est utile dans le diagnostic différentiel des anémies qui sont réparties selon le VGM en anémies microcytaires (VGM inférieur à la normale), anémies normocytaires (VGM normal) ou anémies macrocytaires (VGM supérieur à la normale).

Les anémies microcytaires (VGM abaissé) résultent le plus souvent d’un déficit en fer, un état inflammatoire très prolongé, des saignements chroniques (digestifs, utérins) ou certains défauts de la production de l’hémoglobine (thalassémies). Les anémies normocytaires (VGM normal) sont les anémies les plus fréquentes. Elles se retrouvent suite à une récupération post-saignement et dans les syndromes hémolytiques (fragilité des globules rouges). On les retrouve également dans plusieurs maladies chroniques, certaines insuffisances des reins, des glandes endocrines (thyroïde, hypophyse, surrénales) ou du foie. On les retrouve également lorsque la moëlle osseuse n’arrive pas à produire assez de globules rouges pour répondre aux besoins de l’organisme (aplasie médullaire, syndromes myélodysplasiques, etc.). Les anémies macrocytaires (VGM élevé) sont le plus souvent causées par un déficit en vitamine B12 (malabsorption, malnutrition, anémie pernicieuse) ou l’alcoolisme. D’autres causes incluent un mauvais fonctionnement de la glande thyroïde et certains problèmes de la moelle osseuse.

Mot de la semaine

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum est une infection cutanée causée par un virus appartenant à la famille des poxvirus.

C