Skip to contentSkip to navigation

COULEUR (analyse d’urine de routine)

La couleur d’une urine normale est due surtout à la présence de produits de déchet du métabolisme de l’hémoglobine (porphyrines, bilirubine, urobiline, etc.). Dépendant du degré de dilution de l’urine (voir Densité), l’urine peut prendre une teinte allant de jaune très pâle à orangée ou ambre. À la couleur de base s’ajoutent différentes teintes causées par de multiples composés d’origine alimentaire (betterave, rhubarbe, etc.), des médicaments ou encore des cristaux d’urate. Les urines de couleur rouge ou brune peuvent signaler la présence de sang ou d’hémoglobine. Cette possibilité est confirmée par la recherche du sang sur bandelette et au microscope (voir ces rubriques).

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C