Skip to contentSkip to navigation

Anti-HBs

L’anti-HBs est l’anticorps produit par l’organisme contre l’antigène de surface du virus de l’hépatite B (HBsAg). L’apparition de l’anti-HBs dans le sérum suit la disparition de l’HBsAg. Chez la plupart des individus, l’anti-HBs persiste pour la vie et confère une immunité à long terme. Chez certains patients, cependant, il existe une période-fenêtre pendant laquelle ni l’HBsAg, ni l’anti-HBs ne sont mesurables. Cette période peut s’étendre sur plusieurs semaines ou mois. D’autres tests comme les IgM anti-HBc peuvent être utilisés pendant cette période. Chez 5 à 30 % des individus, on note la présence simultanée, mais anormale de l’HBsAg et de l’anti-HBs. Il semble que dans ces cas, l’anticorps soit incapable de neutraliser les virus en circulation. Ces individus doivent être considérés comme porteurs du VHB (contagieux).

Les résultats de l’anti-HBs sont généralement interprétés en tenant compte des autres tests du bilan de l’hépatite B (HBsAg, et au besoin anticorps anti-HBc, etc.).

Un résultat d’anti-HBs positif est compatible avec une infection antérieure au VHB. Un résultat ≥ 10 unités internationales par Litre (≥ 10 UI/L) apparaît également entre 1 et 6 mois suite à une vaccination réussie contre l’hépatite B. Lorsque négatif (<10 UI/L]), le test peut servir à identifier les individus non protégés contre l’hépatite B pour fins de vaccination/revaccination.

Mot de la semaine

Kyste

Le kyste est une tuméfaction anormale (tumeur bénigne) généralement remplie de liquide. Selon la taille et le type de liquide, une ponction peut être nécessaire.

C