Skip to contentSkip to navigation

Test de grossesse (urine)

Un test de grossesse consiste à mesurer le taux de bêta-hCG, l’hormone produite par le placenta chez la femme enceinte. Un test de grossesse peut être effectué dans le sang avec des résultats quantitatifs exprimés en milliunités d’hCG par millilitre de sang ou de façon qualitative dans les urines avec le résultat exprimé sous forme de « négatif » ou « positif ». La technique utilisée établit comme « positif » une concentration d’hCG supérieure à 20 mUI/mL.

Un résultat négatif peut indiquer qu’il n’y a pas de grossesse en cours, que le test a été effectué prématurément (attendre préférablement une dizaine de jours après le retard des règles) ou que le spécimen d’urine est trop dilué (utiliser la première urine du matin). En cas de doute, le test peut être repris, quelques jours plus tard.

Un résultat positif indique qu’une grossesse est hautement probable. Certaines anomalies et tumeurs du placenta (môle hydatiforme) et des ovaires produisent également des résultats positifs. La présence de sang et de protéines dans le spécimen d’urine peut parfois entraîner des résultats faussement positifs alors que certains médicaments peuvent entraîner des résultats faussement négatifs (diurétiques, prométhazine) ou positifs (anticonvulsivants, hypnotiques, tranquillisants, etc.).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C