Skip to contentSkip to navigation

Créatine kinase, créatine phosphokinase, CK, CPK

CK

La créatine kinase (CK ou CPK) est une enzyme présente dans les muscles, dont le cœur.

Un taux élevé de CK qui revient à la normale en quelques jours signale une atteinte musculaire récente. Un taux normal de CK indique donc l’absence de problèmes musculaires ou encore que ceux-ci se sont produits plusieurs jours avant le prélèvement. Un taux de CK qui demeure élevé durant plusieurs semaines indique que l’atteinte musculaire est de nature plus chronique (dystrophie musculaire et autres maladies musculaires héréditaires, autres conditions chroniques comme l’insuffisance rénale, la maladie cœliaque [entéropathie au gluten], une maladie du tissu conjonctif comme le lupus ou l’arthrite rhumatoïde, des désordres thyroïdiens ou surrénaliens non traités, etc.).

Une élévation marquée de la CK peut être causée par des exercices musculaires soutenus (course, musculation, remise en forme) ou encore survenir à la suite de traumatismes musculaires (infarctus du myocarde, écrasement, compression, crises d’épilepsie, brûlures, électrocution, injections intramusculaires ou tremblements dus à la fièvre, thromboses [phlébites] diminuant le flot sanguin dans les muscles). Des infections virales, bactériennes, fongiques ou parasitaires peuvent également causer une élévation de la CK, tout comme plusieurs médicaments ou toxines.

Dans les très rares cas où la cause d’une élévation chronique de la CK n’est pas évidente, il est possible de recourir à la mesure des isoenzymes de la CK.

Mot de la semaine

Cancer du sein

La cancer du sein est une tumeur maligne composée de plusieurs cellules cancéreuses. À noter que le cancer du sein n’est pas la cause le plus fréquente de douleurs au sein, puisqu’il arrive fréquemment que la patiente atteinte soit asymptomatique.