Skip to contentSkip to navigation

Cuivre (plasmatique)

Le cuivre est un élément essentiel au bon fonctionnement des cellules. Il est impliqué dans la régulation du métabolisme du fer, la formation du tissu conjonctif, le bon fonctionnement du système nerveux, etc. Le cuivre sanguin est transporté par la céruloplasmine et stocké dans le foie. Les excès de cuivre sont éliminés via la bile et une petite partie dans les urines. Les déficits (malabsorption, fibrose kystique, maladie cœliaque, maladie de Menke) et les excès en cuivre (contamination de l’eau et de la nourriture, milieu industriel) sont rares, mais peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé. La maladie de Wilson est un désordre génétique accompagné de l’accumulation de cuivre dans les tissus, en particulier le foie.

Les taux de cuivre plasmatique doivent être interprétés en tenant compte des taux de céruloplasmine, la protéine chargée du transport du cuivre dans l’organisme et selon le cas, en tenant compte également du taux de cuivre urinaire et du cuivre dans le foie. Dans l’intoxication au cuivre, les taux de cuivre plasmatique et urinaire de même que le taux de céruloplasmine sont tous généralement élevés. Dans la déficience en cuivre, ces trois taux sont abaissés. Dans la maladie de Wilson, les taux de cuivre plasmatique et de céruloplasmine sont bas ou bas normal, tandis que le cuivre urinaire est très élevé.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C