Skip to contentSkip to navigation
VS, vitesse de sédimentation des globules rouges

Sédimentation

La vitesse de sédimentation est le temps que prennent les globules rouges pour se déposer au fond d’une mince éprouvette maintenue en position verticale. Les globules rouges ont tendance à sédimenter plus rapidement quand le sang contient des protéines associées à la réponse inflammatoire comme la protéine C-réactive et autres. La vitesse de sédimentation constitue une mesure indirecte du degré d’inflammation aiguë ou chronique qui affecte un individu (infections, maladies auto-immunes, cancers, etc.).

Plus la vitesse de sédimentation est élevée, plus l’atteinte inflammatoire est sévère. Le résultat n’est cependant pas diagnostic d’une atteinte particulière. La vitesse de sédimentation permet également de suivre l’efficacité d’un traitement anti-inflammatoire, mais il existe d’autres marqueurs plus spécifiques comme le taux de protéine C-réactive (CRP). Les individus souffrant de myélome multiple, une atteinte de la moelle osseuse caractérisée par un excès de production d’anticorps, présentent typiquement des vitesses de sédimentation très élevées en absence de symptômes inflammatoires (taux de CRP normal).

Une vitesse de sédimentation plus faible que la normale peut indiquer un taux anormalement élevé de globules rouges (polyglobulie) ou de globules blancs (leucocytose) ou encore une anomalie des protéines. Des changements dans la forme des globules rouges peuvent également causer des vitesses de sédimentation basses (anémie à cellules falciformes, etc.).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C