Skip to contentSkip to navigation

Temps 30, 60, 180, 240, 300 minutes

L’hyperglycémie provoquée par l’ingestion de 75 grammes de glucose sert au diagnostic du diabète (temps 0 et 120 minutes) incluant le diabète de grossesse (temps 0, 60 et 120). L’épreuve est parfois prolongée jusqu’à 5 heures (temps 180, 240 et 300) pour diagnostiquer d’autres conditions comme l’hypoglycémie réactionnelle ou l’hypoglycémie due à un insulinome (tumeur produisant de l’insuline) ou encore une résistance à l’insuline. L’hyperglycémie est parfois accompagnée d’un dosage d’insuline, de peptide C ou d’hormone de croissance à chaque temps de prélèvement (incluant parfois un temps 30 minutes).

Dans l’hypoglycémie réactionnelle, les taux de glucose seront inférieurs à la normale et plus spécifiquement (hypoglycémie sévère) inférieurs à 2,2 mmol/L entre 2 à 5 heures après ingestion du glucose. Ces taux abaissés de glucose devraient normalement être accompagnés des symptômes typiques de l’hypoglycémie (nervosité, sueurs, tremblements, faim impérieuse, etc.). Dans l’insulinome, il est possible que la glycémie à jeun soit elle-même très abaissée.

Mot de la semaine

Cancer du sein

La cancer du sein est une tumeur maligne composée de plusieurs cellules cancéreuses. À noter que le cancer du sein n’est pas la cause le plus fréquente de douleurs au sein, puisqu’il arrive fréquemment que la patiente atteinte soit asymptomatique.