Skip to contentSkip to navigation

Cortisol (urine/collecte)

Le cortisol est produit par les glandes surrénales en réponse à une stimulation par l’ACTH de l’hypophyse. Le cortisol est une hormone essentielle en cas de stress (maladie, intervention chirurgicale, hypoglycémie, etc.). Trop de cortisol est cependant néfaste pour l’organisme (suppression de la réponse immunitaire, etc.). Les taux de cortisol varient en fonction de l’heure du prélèvement : élevés tôt le matin et bas en soirée. Les taux de cortisol s’interprètent en tenant compte, entre autres, de l’heure du prélèvement (A.M. ou P.M.), de la présence de médicaments contenant des corticostéroïdes, etc. Les taux de cortisol urinaire exprimés en nanomoles par litre ou nanomoles par jour (nmol/L ou nmol/j) sont parfois utiles pour confirmer des résultats sanguins équivoques.

Un taux de cortisol urinaire au-dessus des normales signale généralement un hyperfonctionnement des glandes surrénales (syndrome de Cushing) possiblement dû à une hyperstimulation par l’ACTH (problème avec l’hypophyse) ou à un fonctionnement incontrôlé des glandes surrénales (hyperplasie ou tumeur). Un cortisol urinaire abaissé peut provenir d’un traitement avec des corticostéroïdes (non détectés par le dosage), d’un hypofonctionnement des glandes surrénales (maladie d’Addison), d’une hypostimulation des surrénales par l’ACTH (désordre hypophysaire) ou d’un problème avec les glandes surrénales elles-mêmes (maladie auto-immune, infection, cancer ou autre cause de destruction de la glande).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C