Skip to contentSkip to navigation
Fragments de dégradation de la fibrine

D-dimères

Les D-dimères sont des fragments de fibrine, la principale composante des caillots sanguins. Les D-dimères apparaissent dans le sang, entre autres, quand des caillots se dissolvent. Les D-dimères sont normalement présents en très faible quantité (moins de 230 nanogrammes par millilitre de sang [ng/mL]). Plusieurs conditions peuvent entraîner des taux élevés de fibrine et de D-dimères : phlébites (inflammation d’une veine, généralement dans les jambes) et thromboses artérielles (formation de caillots dans une artère) susceptibles d’entraîner une embolie pulmonaire, un AVC ou une atteinte des reins, coagulation intravasculaire disséminée (formation anormale d’un grand nombre de petits caillots), intervention chirurgicale, trauma, infection ou infarctus du myocarde récents, grossesse, maladie du foie, etc. L’utilité clinique principale du dosage des D-dimères (fragments de dégradation de la fibrine) est d’investiguer la phlébite et l’embolie pulmonaire chez le patient ambulatoire (non hospitalisé).

Un résultat négatif de D-Dimère indique qu’il y a moins de 3 % de probabilité qu’une condition aiguë (phlébite ou embolie pulmonaire) soit présente. Un résultat positif indique la présence d’une quantité anormalement élevée de fragments de fibrine, quelle que soit la cause. Un taux supérieur à 600 ng/mL chez un patient ambulatoire est un résultat préoccupant et le patient doit être pris en charge rapidement, en particulier si le patient présente depuis peu une respiration difficile avec essoufflement, toux, douleur à la poitrine ou rythme cardiaque accéléré.

Mot de la semaine

Cancer du sein

La cancer du sein est une tumeur maligne composée de plusieurs cellules cancéreuses. À noter que le cancer du sein n’est pas la cause le plus fréquente de douleurs au sein, puisqu’il arrive fréquemment que la patiente atteinte soit asymptomatique.

C