Skip to contentSkip to navigation
TS, épreuve de DUKE, tests d’IVY

Temps de saignement

La coagulation du sang est un processus complexe qui nécessite le bon fonctionnement en série de plusieurs substances appelées facteurs de coagulation dont les plus importants sont fabriqués dans le foie. Si la concentration ou l’activité d’un ou plusieurs de ces facteurs est anormale, il pourrait y avoir une coagulation trop lente (risque de saignements internes ou externes) ou une coagulation trop intense avec des risques de formation de caillots (infarctus, phlébites, embolies, AVC, etc.). Il est possible d’évaluer isolément chaque facteur de coagulation. Le temps de saignement permet de mesurer en une seule étape les premières étapes de la cascade de coagulation. Dans ce test, le temps requis pour que cesse l’écoulement du sang à partir d’une petite entaille réalisée sur l’avant-bras est mesuré au chronomètre et exprimé en minutes.

Un temps de saignement trop long signifie qu’un ou plusieurs facteurs de coagulation sont présents en quantité insuffisante ou ne fonctionnent pas adéquatement. Des temps de saignement allongés peuvent résulter de causes génétiques (Maladie de Von Willebrand, Syndrome Bernard-Soulier, thrombasthénie de Glanzmann) ou acquises (médicaments comme l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens, certains antibiotiques et anticoagulants comme l’héparine, etc.). Des déficits en vitamine C, l’intoxication à l’alcool, l’insuffisance des reins ou du foie, les leucémies et autres atteintes de la moelle osseuse peuvent également être mis en cause.

Mot de la semaine

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum est une infection cutanée causée par un virus appartenant à la famille des poxvirus.

C