Skip to contentSkip to navigation
Calcium sanguin, calcémie

Calcium sérique

Les taux de calcium sanguin sont contrôlés par plusieurs facteurs, dont la diète, la vitamine D ainsi que le fonctionnement des glandes parathyroïdes et des reins. Une mesure du taux de calcium est le plus souvent prescrite de routine pour l’évaluation des problèmes rénaux, osseux ou l’évaluation du fonctionnement des glandes parathyroïdes. Elle fait aussi partie de l’investigation des calculs rénaux et de certains troubles neurologiques accompagnés de crampes.

L’hypercalcémie (taux de calcium sanguin plus élevé que la norme) peut être causée par un hyperfonctionnement des glandes parathyroïdes qui sécrètent la PTH, un excès de vitamine D ou un cancer avec métastases osseuses. D’autres causes incluent un hyperfonctionnement de la glande thyroïde, une sarcoïdose ou la prise de certains médicaments.

Une hypocalcémie (taux de calcium en bas de la norme) résulte souvent d’un taux bas d’albumine dans le sang (maladie du foie ou malnutrition). Il s’agit dans ce cas d’une « fausse » hypocalcémie qui peut être corrigée en tenant compte du taux d’albumine. Les autres causes vont d’un hypofonctionnement des glandes parathyroïdes à une maladie rénale (insuffisance rénale) ou un déficit sévère en vitamine D.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C