Skip to contentSkip to navigation
Anticorps IgE recombinants spécifiques aux arachides

rAra h1, h2, h3, h8, h9

Les tests rAra (technique Phadia) permettent la détection dans le sang de 5 anticorps (IgE) impliqués dans les réactions allergiques à l’arachide. Les Ara sont les principaux allergènes de l’arachide. L’exposition à certains de ces Ara est associée à des réactions sévères alors que d’autres indiquent la possibilité d’allergie croisée avec d’autres légumineuses, des noix d’arbre ou du pollen de bouleau. La mesure des IgE anti-arachide totales ne permet pas de distinguer entre ces différentes possibilités. Le tableau d’interprétation qui accompagne le résultat exprime la probabilité d’une réaction allergique à chacun de ces composants spécifiques de l’arachide, mais pas la sévérité de la réaction. L’histoire de cas, l’examen clinique par le médecin et le taux de chaque IgE, incluant celui des IgE anti-arachide totales sont essentiels pour obtenir une interprétation fiable des résultats.

Lorsque seulement Ara h8 est présent, il est plutôt probable que l’individu soit en fait allergique au pollen de bouleau et que les symptômes soient limités (syndrome oral). La présence de Ara h2 (et à un moindre titre de Ara h1, h3 et h9) confirme généralement une allergie vraie et sévère aux arachides et les risques d’une réaction systémique sévère sont importants même avec l’exposition à une quantité infime d’arachides.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C