Skip to contentSkip to navigation

Lithium

La mesure du lithium dans le sang est utile pour le suivi du traitement des patients souffrant de troubles bipolaires. Pour être efficace, le taux de lithium sanguin doivent se trouver dans un intervalle précis qu’on appelle la zone thérapeutique. La mesure du taux de lithium permet aussi d’éviter des effets indésirables qui peuvent être causés par des taux trop élevés. Avec une concentration située dans la zone thérapeutique, on observe une amélioration des troubles de l’humeur chez la plupart des patients affectés par des troubles maniacodépressifs. En début de traitement, les dosages sanguins de lithium sont généralement plus fréquents afin d’obtenir la bonne concentration. Cet examen est par la suite prescrit à intervalles réguliers ou lorsque de nouveaux médicaments sont introduits. Le lithium étant principalement éliminé par les reins, les médecins suivront régulièrement l’état de la fonction rénale des patients sous traitement en demandant d’autres examens biologiques. La prise de lithium peut également perturber la fonction thyroïdienne, un problème potentiel qui sera suivi par une évaluation de la glande thyroïde (TSH, etc.). La concentration sanguine et les effets secondaires du lithium peuvent augmenter en cas de déshydratation ou de pertes en sels causées par des sueurs abondantes ou lors de maladies provoquant des vomissements ou des diarrhées.

Mot de la semaine

Créatine kinase MM (CK-MM)

La CK (créatine kinase) est une enzyme présente dans plusieurs tissus, dont les muscles et le cœur. Selon le tissu, différentes formes de la CK sont présentes : la CK MM est présente surtout dans les muscles squelettiques, la CK MB représente 30 % de la CK provenant du cœur tandis que la CK BB provient du cerveau et des muscles lisses dont ceux de la paroi intestinale. Des formes atypiques de la CK (macro CK1 et macro CK2) peuvent également être présentes. L’électrophorèse de la CK est surtout utile lorsque des atteintes musculaires ou cardiaques ne semblent pas responsables de l’élévation du taux de la CK totale.

C