Skip to contentSkip to navigation

Anti-CCP

Les anticorps anti-CCP (anti-peptides cycliques citrullinés) sont des anticorps qui apparaissent spécifiquement dans la polyarthrite rhumatoïde (PA). Il existe plusieurs dizaines de formes d’inflammation des articulations (arthrite). En plus des formes auto-immunes, comme la PA et le lupus, on retrouve des cas d’arthrite dus au vieillissement (usure « normale »), à la goutte, suite à des fractures ou des infections par des virus, bactéries ou champignons. 

La présence d’anticorps anti-CCP permet de confirmer la présence de PA parmi ces différentes causes, d’établir un pronostic concernant l’évolution de la maladie et d’adopter le meilleur traitement possible. Les résultats d’anti-CCP sont interprétés par un hématologiste.

Lorsque les anti-CCP et le RA test sont négatifs, l’arthrite est très probablement due à une autre cause que la PA. Chez les individus avec signes et symptômes d’arthrite, des résultats positifs aux anti-CCP et au RA test suggèrent fortement une PA et les individus atteints pourraient développer la forme plus progressive et sévère de la maladie. 

Lorsque les anti-CCP sont positifs, mais que le RA test est négatif ou faiblement positif, il s’agit probablement de la phase précoce de la maladie. Lorsque les anti-CCP sont négatifs, mais le RA test positif, c’est la clinique qui permettra de déterminer la nature de l’arthrite.

Mot de la semaine

Créatine kinase MM (CK-MM)

La CK (créatine kinase) est une enzyme présente dans plusieurs tissus, dont les muscles et le cœur. Selon le tissu, différentes formes de la CK sont présentes : la CK MM est présente surtout dans les muscles squelettiques, la CK MB représente 30 % de la CK provenant du cœur tandis que la CK BB provient du cerveau et des muscles lisses dont ceux de la paroi intestinale. Des formes atypiques de la CK (macro CK1 et macro CK2) peuvent également être présentes. L’électrophorèse de la CK est surtout utile lorsque des atteintes musculaires ou cardiaques ne semblent pas responsables de l’élévation du taux de la CK totale.

C