Skip to contentSkip to navigation

Dépression

Être dépressif, c’est ressentir les émotions négatives plus intensément et pendant plus longtemps que les autres. Cet état empêche la personne de remplir ses obligations familiales, professionnelles et sociales. La dépression est dite « majeure » si elle nuit de façon importante au fonctionnement normal et dure plus de deux semaines. Elle est saisonnière si elle survient toujours au même moment pendant l’année, souvent au début de l’hiver. Elle est postnatale si elle survient chez la femme au cours des six mois suivant l’accouchement. Les troubles bipolaires, quant à eux, se manifestent par des épisodes de dépression entrecoupés de périodes de fébrilité et d’excitation.

Les symptômes de la dépression comprennent notamment la fatigue, le manque d’énergie (ou une grande agitation chez les personnes bipolaires), de l’insomnie ou de l’hypersomnie, une modification de l’appétit, une baisse de libido et l’apparition de malaises comme des maux de tête, des douleurs au dos ou à l’estomac. S’ajoutent à cela des symptômes d’ordre psychologique comme une grande tristesse, une perte d’intérêt pour les activités habituelles, une diminution de l’estime de soi accompagnée d’un sentiment de culpabilité ou d’échec, de la difficulté à se concentrer et à prendre des décisions, et souvent des pensées suicidaires. Aucun test de laboratoire ne permet de diagnostiquer la dépression.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C