Skip to contentSkip to navigation
PAL,Phosphatase alcaline

PAL

La phosphatase alcaline est une enzyme produite par plusieurs tissus, dont les os, le foie (canaux biliaires), l’intestin et le placenta. Une élévation du taux de phosphatase alcaline dans le sang peut provenir de différentes causes, mais est plus souvent due à une atteinte du foie ou une augmentation d’activité des cellules de formation osseuse.

Une augmentation des taux des autres marqueurs de maladie du foie (bilirubine, ALAT, ASAT, GGT) indique que les taux élevés de phosphatase alcaline proviennent très probablement d’une maladie du foie (hépatite, pierre/calcul ou autre obstruction des voies biliaires, etc.).

En l’absence d’anomalie des autres marqueurs de maladie du foie, et surtout s’il y a également anomalie du taux de calcium ou de phosphore, les taux élevés de phosphatase alcaline indiquent plutôt une accélération du métabolisme osseux. Les taux les plus élevés (10 à 25 fois la norme) se retrouvent dans la maladie de Paget, une maladie entraînant une déformation douloureuse des os. Des élévations très marquées sont également observées dans certains cancers des os. Des élévations moins marquées sont observées dans l’ostéomalacie chez l’adulte ou le rachitisme chez l’enfant (déficit en vitamine D). Les taux plus élevés sont normaux pendant la croissance ou pendant la réparation d’une fracture osseuse et en fin de grossesse (phosphatase alcaline provenant du placenta).

Mot de la semaine

Kyste

Le kyste est une tuméfaction anormale (tumeur bénigne) généralement remplie de liquide. Selon la taille et le type de liquide, une ponction peut être nécessaire.

C