Skip to contentSkip to navigation
COVID-19 : Nous sommes ouverts. Certains services sont modifiés. Port du masque obligatoire. Détails au biron.com/fr/coronavirus

selles liquides

Diarrhée

La diarrhée est une émission de selles molles ou liquides plus fréquentes et abondantes que d'habitude (3 selles ou plus par période de 24 heures). La diarrhée est dite « aiguë » si elle dure moins de 14 jours, « persistante » si elle dure 2 à 3 semaines et « chronique » si elle dure plus de 3 à 4 semaines.

En plus de la gastroentérite, de nombreuses affections allant du syndrome du côlon irritable aux tumeurs rares comme le VIPome peuvent s'accompagner de diarrhées qui peuvent être chroniques. Les symptômes autres que la diarrhée varient selon les situations : douleurs abdominales, altération de l'état général, selles très grasses ou contenant du sang, etc. La déshydratation et la malnutrition sont des complications possibles de la diarrhée chronique. D'autres complications dépendent de la cause de la diarrhée.

Le diagnostic différentiel de la diarrhée chronique est très complexe compte tenu de la nature variée des causes possibles (analyses sanguines, imagerie, analyse microbiologique des selles, etc.)

Le traitement de la diarrhée chronique est également très variable et dépend de la pathologie responsable (correction de la déshydratation et des carences alimentaires, abstention de lactose, de gluten ou de tout autre aliment ou médicament irritant, correction des troubles endocriniens, etc.) Certains médicaments peuvent cependant aider à réduire les symptômes diarrhéiques de causes diverses (lopéramide, sels de bismuth, agents anticholinergiques, etc.)

Biron se démarque

Analyse microbiologique des selles pour faciliter le diagnostic des infections gastro-intestinales*.

  • Un seul échantillon de selles, comparativement à jusqu'à 4 échantillons avec techniques d’analyse traditionnelles.
  • Résultats accessibles en 24 heures, comparativement à 10 jours ouvrables avec techniques d’analyse traditionnelles.
  • Élimine les essais-erreurs ainsi que les tests et déplacements supplémentaires.
  • Permet d’éviter la prise inutile d’antibiotiques.
  • Frais remboursés par la plupart des assureurs.

*Une ordonnance d’un médecin est nécessaire.


Mot de la semaine

Zone chaude

Une zone chaude, ou zone rouge, est une section d’un établissement (parfois un établissement en entier ou même le quartier d’une ville) où l’on retrouve un grand risque de contamination par des patients atteints d’une maladie infectieuse. Tout le personnel soignant pénétrant dans une zone chaude doit utiliser des mesures de protection appropriées. Par comparaison, on utilise les termes « zone froide » et « zone tiède » pour désigner respectivement les secteurs où l’on ne retrouve aucun individu infecté ou seulement des individus suspectés d’avoir une infection.

C