Skip to contentSkip to navigation

Cristaux amorphes

Les cristaux amorphes sont par définition des cristaux sans forme caractéristique permettant de les identifier. Selon le pH, des cristaux amorphes observés à pH acide (pH inférieur à 6) seront des cristaux d’urate amorphe. À un pH supérieur à 7, il s’agira plutôt de cristaux de phosphate amorphe. Entre pH 6 et 7, il devient très difficile de faire la distinction.

La présence de cristaux amorphes a généralement peu de signification clinique. Leur formation résulte d’une combinaison de facteurs dont une diminution du volume urinaire combinée avec des modifications du pH urinaire et souvent la présence de grandes quantités d’acide urique (consommation de viande), ou de calcium (produits laitiers) dans l’alimentation.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C