Skip to contentSkip to navigation
Antigène de cancer 125

CA-125

Le CA-125 est une protéine présente sur la surface de plusieurs cellules cancéreuses (ovaires, pancréas, sein, poumon, colorectal, etc.) et de cellules normales. Des taux élevés de CA-125 se retrouvent dans 80 % des cas de cancer de l’ovaire et dans un pourcentage variable des autres cancers. Des taux modérément élevés de CA-125 se retrouvent également dans un grand nombre de conditions bénignes, dont les règles, la grossesse, l’endométriose, la cirrhose du foie, la péritonite et la pancréatite aiguë, etc. Pour cette raison, la mesure du CA-125 n’est pas recommandée chez les individus asymptomatiques sauf en présence d’une masse pelvienne à l’échographie ou encore d’une histoire familiale de cancer de l’ovaire (mutation des gènes BRCA1 ou BRCA2). 

Une diminution des taux de CA-125 pendant le traitement d’un cancer de l’ovaire est une indication (pas la seule) d’une réponse favorable au traitement alors que la nouvelle augmentation après le traitement peut indiquer une récidive de la maladie. 

Les taux de CA-125 peuvent varier en fonction de la technique de dosage. Il est donc important de toujours faire effectuer ses dosages dans le même laboratoire. Certains individus ont dans leur sang des anticorps appelés « anticorps hétérophiles » susceptibles d’interférer, entre autres, avec le dosage du CA-125.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D.