Skip to contentSkip to navigation
Hémoglobine S

Hb S

L’hémoglobine des globules rouges sert au transport de l’oxygène entre les poumons et les tissus. Elle est composée de deux chaînes « alpha » et deux chaînes « beta ». L’hémoglobine S (Hb S) est une hémoglobine anormale résultant d’une mutation des chaînes bêta. Le gène responsable de la synthèse de la chaîne bêta est présent en deux copies sur les chromosomes. Les individus avec les deux copies du gène muté (homozygotes) auront un haut pourcentage d’Hb S. Les individus avec une seule copie mutée (hétérozygotes ou « porteurs du trait drépanocytaire ») présenteront un taux modéré d’Hb S (environ 40 %). L’Hb S cause la « drépanocytose » ou « anémie à hématies falciformes », une maladie génétique fréquente. L’Hb S cause la falciformation des globules rouges (formation en faucille) lorsque le taux d’oxygène est faible dans le sang (exercice, infection pulmonaire, etc.). Les globules rouges en faucille peuvent bloquer les petits vaisseaux entraînant de la douleur et un manque d’oxygénation des tissus. Les globules anormaux sont également plus fragiles, ce qui cause de l’anémie. Des taux élevés d’hémoglobine A ou d’hémoglobine F peuvent aider à limiter la formation des faucilles. L’analyse de la présence d’Hb S est généralement accompagnée d’un test de falciformation confirmant la capacité de l’Hb S à former des faucilles.

Mot de la semaine

Kyste

Le kyste est une tuméfaction anormale (tumeur bénigne) généralement remplie de liquide. Selon la taille et le type de liquide, une ponction peut être nécessaire.

C