Skip to contentSkip to navigation

Progestérone

La progestérone est produite par le corps jaune (ovaire) et par les surrénales. Elle n’a pas de fonction biologique chez l’homme alors que chez la femme, elle assure la préparation de l’utérus pour accueillir l’embryon. Les taux de progestérone sont faibles au début du cycle menstruel et augmentent au moment de l’ovulation. Le corps jaune continue de produire de la progestérone pendant quelques jours puis cesse. Si l’ovule fécondé est correctement implanté, le placenta prend la relève et produit la progestérone pendant toute la grossesse. S’il n’y a pas eu implantation, la progestérone s’abaisse, ce qui déclenche les menstruations.

Les taux de progestérone s’interprètent en tenant compte du moment dans le cycle menstruel (évaluation de l’infertilité) et des autres raisons du dosage (suivi d’un début de grossesse, saignements utérins anormaux, etc.). Les taux de FSH, LH et œstradiol accompagnent généralement les mesures de progestérone.

Des taux de progestérone qui ne montrent pas la séquence hausse/baisse pendant le cycle menstruel signalent une absence d’ovulation. Si les taux ne montent pas graduellement en début de grossesse, il y a risque de grossesse ectopique ou de fausse-couche. Des taux anormalement élevés peuvent parfois être observés dans des kystes de l’ovaire ou un hyperfonctionnement des glandes surrénales (femmes et hommes).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C