Skip to contentSkip to navigation
Trypsine, tryptase mastocytaire

Tryptase

La tryptase est une enzyme (protéine) qui est libérée en même temps que l’histamine et d’autres substances chimiques par les mastocytes, les globules blancs responsables de la réponse allergique. L’histamine et les autres substances chimiques sont responsables des symptômes parfois très sévères de la réaction allergique (choc anaphylactique). Les résultats sont exprimés en microgrammes de tryptase par litre de sang (µg/L).

Des taux normaux de tryptase indiquent que les symptômes de l’individu ne sont probablement pas dus à une activation des mastocytes. Les taux de tryptase atteignent un maximum typiquement entre une à deux heures après le début des symptômes. Le temps du prélèvement est donc important pour éviter des résultats faussement négatifs. Des taux élevés de façon intermittente ou aiguë chez un individu présentant des symptômes d’anaphylaxie indiquent qu’une réponse allergique en est fort probablement la cause. Des taux de tryptase élevés de façon chronique suggèrent soit un trouble d’activation des mastocytes, soit une mastocytose, une maladie rare associée à une augmentation anormale du nombre de mastocyctes. Ces derniers peuvent s’accumuler dans la peau (mastocytose cutanée) entraînant une urticaire pigmentaire, ou dans tous les organes (mastocytose systémique ou maligne, leucémie à mastocytose).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C