Skip to contentSkip to navigation
CLTR, Cellules urothéliales

Cellules transitionnelles

Les cellules transitionnelles (également appelés cellules urothéliales) sont des cellules qui tapissent la paroi des bassinets (partie du rein qui relie les tubules rénaux aux uretères), des uretères (relient les bassinets à la vessie) et la vessie elle-même. On en retrouve un petit nombre dans les urines normales et leur observation est plus fréquente chez la personne âgée. Toute atteinte qui entraine un décollement (desquamation) des cellules en surface du bassinet, des uretères, de la vessie et des premiers segments de l’urètre se manifestera par un nombre élevé de cellules transitionnelles (cellules urothéliales) dans le spécimen d’urine (polype, tumeur ou cancer urothélial, le plus souvent de la vessie). Un examen cytologique des urines peut aider à caractériser la nature des cellules transitionnelles (cellules urothéliales) visualisées lors de l’analyse d’urine de routine.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C