Skip to contentSkip to navigation
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Hormone chorionique gonadotrophique, bêta-hCG, HCG total, HCG, b-HCG,bHCG, Gonadotrope / Test de grossesse

Beta-HCG

L’hCG (hormone chorionique gonadotrophique) est l’hormone de grossesse. Ce test mesure une partie très spécifique de l’hCG dans le sang, sa sous-unité bêta. Le test de bêta-hCG est utilisé pour le diagnostic et le suivi de la grossesse (grossesse ectopique, c’est à dire grossesse dans laquelle l’œuf fécondé s’implante et se développe à l’extérieur de l’utérus, risques de fausse couche), des maladies du placenta (maladie trophoblastique comme les môles hydatiformes) et des tumeurs germinales (ovaires ou testicules).

La bêta-hCG est détectable dans les quelques jours qui suivent la fécondation. Les taux sanguins doublent typiquement à tous les deux jours pendant les quatre premières semaines de grossesse puis à peu près à tous les 3,5 jours à 6 semaines. Le taux d’hCG (hormone chorionique gonadotrophique) chute rapidement suite à un accouchement ou une fausse couche et devrait être indétectable en quelques semaines. Si les taux de bêta-hCG ne deviennent pas indétectables, cela peut indiquer que du tissu produisant de l’hCG est toujours présent et qu’un curetage pourrait être indiqué.

Un taux d’hCG positif chez l’homme et en dehors de la grossesse chez la femme est compatible avec la présence d’une tumeur des cellules germinales. Des taux de bêta-hCG qui s’abaissent indiquent que la tumeur répond au traitement tandis que des taux stables ou qui augmentent indiquent que la tumeur ne répond pas. L’augmentation des taux après traitement peut indiquer une récidive de la maladie.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D.