Skip to contentSkip to navigation
COVID-19 : Nous sommes ouverts. Certains services sont modifiés. Port du masque obligatoire. Détails au biron.com/fr/coronavirus

ECA

Enzyme Conversion angiotensine

L’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) est une protéine impliquée dans le contrôle de la tension artérielle. Elle est localisée sur la face interne de tous les vaisseaux sanguins et est particulièrement concentrée dans les vaisseaux du poumon. L’ECA est également produite par des cellules inflammatoires impliquées dans les mécanismes de défense de l’organisme. Les taux d’ECA sont utiles dans le diagnostic et le suivi de la sarcoïdose, une maladie d’origine inconnue caractérisée par la formation de granulomes, petites masses de cellules immunes et inflammatoires et de tissu fibreux. Ces granulomes se développent sous la peau et dans plusieurs organes. Les cellules externes du granulome sécrètent de grandes quantités d’ECA. La sarcoïdose est suspectée en présence d’un ensemble de symptômes, dont la présence de granulomes sous la peau, de rhume chronique et de souffle court, d’yeux rouges et larmoyants et de douleurs articulaires.

Un taux élevé d’ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine) en présence des signes et symptômes cliniques pertinents est compatible avec une sarcoïdose. L’ECA est élevée chez 50 à 80 % des personnes atteintes de sarcoïdose active et un taux normal de l’enzyme ne permet donc pas d’éliminer complètement la sarcoïdose, en particulier la forme chronique. Une diminution du taux de l’enzyme peut indiquer une rémission spontanée ou due au traitement et permet un pronostic favorable.

Mot de la semaine

Zone chaude

Une zone chaude, ou zone rouge, est une section d’un établissement (parfois un établissement en entier ou même le quartier d’une ville) où l’on retrouve un grand risque de contamination par des patients atteints d’une maladie infectieuse. Tout le personnel soignant pénétrant dans une zone chaude doit utiliser des mesures de protection appropriées. Par comparaison, on utilise les termes « zone froide » et « zone tiède » pour désigner respectivement les secteurs où l’on ne retrouve aucun individu infecté ou seulement des individus suspectés d’avoir une infection.

C