Skip to contentSkip to navigation

Agglutinines des globules rouges

Les agglutinines des globules rouges sont des auto-anticorps qui entraînent la formation d’amas de globules rouges et peuvent créer une anémie en accélérant leur destruction. La présence de globules rouges agglutinés en amas peut entraîner également des résultats faussement abaissés du décompte des globules rouges lors de l’analyse de la formule sanguine. Le taux d’agglutinines des globules rouges est évalué au microscope sur une goutte de sang et les résultats sont exprimés de « légère » à 4+ (quatre plus). La présence d’un taux élevé d’agglutinines oblige à reprendre le décompte des globules rouges, parfois après avoir remplacé le plasma du sang (qui contient les agglutinines) par de l’eau. Souvent, ces agglutinines sont appelées « agglutinines froides » parce qu’elles ont la propriété de produire des amas de globules rouges uniquement lorsque la peau est exposée à des températures froides.

Une maladie des agglutinines froides peut être « primaire » ou « secondaire » à une autre maladie comme la mononucléose infectieuse, une infection des voies respiratoires à mycoplasma, d’autres infections bactériennes, virales ou parasitaires. Plus rarement, certaines formes peuvent également être associées à des cancers comme le lymphome, la leucémie ou le myélome multiple.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C