Skip to contentSkip to navigation

Créatinine (urine)

Le test de créatinine est un test de validité effectué systématiquement pour dépister les tentatives de tricher lors de recherches de drogues dans les urines. La créatinine est un produit de déchet des muscles et sa concentration dans un échantillon d’urine reflète en bonne partie la quantité d’eau qui a été ingérée par un individu pendant les quelques heures qui ont précédé le prélèvement du spécimen. Plus la quantité d’eau bue sera importante, plus les taux de créatinine (et des drogues recherchées) seront abaissés.

La réglementation dans le domaine des drogues stipule que tout spécimen qui contient moins de 2 mmol/L de créatinine doit être considéré comme anormalement dilué et les résultats de recherche négatifs émis sous toute réserve. La même réglementation indique que tout spécimen contenant moins de 0,2 mmol/L est incompatible avec de l’urine humaine et le spécimen doit être considéré comme n’étant pas de l’urine humaine (spécimen substitué). Selon les circonstances, face à un spécimen dilué, l’analyse devrait être reprise sur un nouveau prélèvement avec restriction volontaire de la consommation d’eau ou sur un échantillon salivaire. Un spécimen substitué est considéré comme une tentative de tricher avérée et donc équivalent à un spécimen positif.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C