Skip to contentSkip to navigation
Cl

Chlorures

La mesure des taux d’ions chlorures (Cl) n’est jamais demandée seule; elle fait toujours partie du bilan électrolytique incluant le dosage du sodium, du potassium et parfois des bicarbonates (CO2 total). Généralement, les taux de sodium et d’ions chlorures sont modifiés de façon simultanée.

Un taux élevé d’ions chlorures (hyperchlorémie) et de sodium (hypernatrémie) dans le sang indique généralement une déshydratation (perte d’eau dans les urines ou dans les selles) qui n’est pas compensée en buvant assez d’eau, mais peut également indiquer un problème aux reins ou un hyperfonctionnement des glandes surrénales (maladie de Cushing). Une hyperchlorémie survient également dans des désordres affectant le pH sanguin : neutralisation des acides par le bicarbonate sanguin (acidose métabolique) ou perte de gaz carbonique en respirant trop vite (hyperventilation).

Une diminution du taux d’ions chlorures et de sodium survient dans toute condition entraînant une baisse du taux de sodium sanguin. L’insuffisance cardiaque, des vomissements prolongés, un hypofonctionnement des glandes surrénales (maladie d’Addison), l’emphysème ou d’autres maladies pulmonaires chroniques sont des causes d’hyponatrémie et d’hypochlorémie. Une hypochlorémie accompagne également une perte d’acide par l’organisme (alcalose métabolique).

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C