Skip to contentSkip to navigation
CLL, CLLS, chaînes légères Kappa et Lambda, dosage et ratio des chaînes légères libres

Indice ka/la libre

Chaque anticorps (immunoglobuline) servant à la défense contre les infections et autres agressions est composé d’une paire de chaînes lourdes et d’une paire de chaînes légères de type kappa ou lambda. Normalement, les plasmocytes (globules blancs) fabriquent des anticorps complets avec les chaînes kappa et lambda en quantités à peu près égales (ratio kappa lambda entre 0,26 et 1,65). Dans certaines anomalies des plasmocytes (gammapathie monoclonale), la production d’un des deux sous-types de chaîne est augmentée. L’indice ka/la libre sera alors anormalement élevé (chaînes kappa en excès) ou très abaissé (chaînes lambda en excès). La mesure d l’indice ka/la fait le plus souvent suite à la découverte d’une anomalie d’allure monoclonale à l’électrophorèse des protéines et à l’immunofixation. Dans certains cas, même en absence d’anomalie à l’électrophorèse, il peut y avoir production anormale de chaînes libres.

Dans le contexte clinique approprié, un indice ka/la significativement anormal est compatible avec un myélome multiple. Plus l’indice est anormal, plus le risque de progression de la maladie est important. Un ratio anormal peut être également causé par un mauvais fonctionnement des reins. Un taux abaissé des fractions kappa et lambda avec un ratio normal peut être causé par toute condition qui nuit à la production de cellules par la moëlle osseuse.

Mot de la semaine

Créatine kinase MM (CK-MM)

La CK (créatine kinase) est une enzyme présente dans plusieurs tissus, dont les muscles et le cœur. Selon le tissu, différentes formes de la CK sont présentes : la CK MM est présente surtout dans les muscles squelettiques, la CK MB représente 30 % de la CK provenant du cœur tandis que la CK BB provient du cerveau et des muscles lisses dont ceux de la paroi intestinale. Des formes atypiques de la CK (macro CK1 et macro CK2) peuvent également être présentes. L’électrophorèse de la CK est surtout utile lorsque des atteintes musculaires ou cardiaques ne semblent pas responsables de l’élévation du taux de la CK totale.

C