Skip to contentSkip to navigation
Apo A

Apolipoprotéine A

L’alipoprotéine A (Apo A) est la protéine principale de la particule de HDL cholestérol (bon cholestérol). C’est l’Apo A qui permet la prise en charge du cholestérol par le HDL et qui permet par la suite de l’éliminer dans l’intestin via sa transformation en acide biliaire par le foie. Cette élimination dans l’intestin constitue le seul mécanisme permettant d’éliminer le cholestérol du corps humain. Les taux d’Apo A sont exprimés en grammes par litre (g/L) et les valeurs de référence sont légèrement supérieures chez la femme (1,25 à 2,15 g/L) comparativement à l’homme (1,10 à 2,05 g/L).

En général, les taux d’Apo A (alipoprotéine A) reflètent les taux de HDL cholestérol. Plus votre taux d’HDL ou d’Apo A est élevé, meilleure est votre protection contre la maladie cardiovasculaire. Il existe cependant différents sous-types d’Apo A (Apo A-I, Apo A-II) et l’effet protecteur des HDL peut varier en fonction des proportions de chaque sous-type. Une augmentation du taux d’Apo A-I est plus étroitement associée à une réduction du risque d’un premier infarctus ou à une meilleure protection par les statines qu’une augmentation du taux d’HDL cholestérol. Même en présence d’un taux d’HDL normal, un faible taux d’Apo A-I permet de mieux prédire la présence d’une athérosclérose préclinique (début d’obstruction des artères par les plaques de cholestérol).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C