Skip to contentSkip to navigation

Cristaux de phosphate amorphe

La présence de cristaux de phosphate amorphe (phosphate de calcium et de magnésium) est très commune et a généralement peu de signification clinique. On les retrouve dans les urines avec un pH supérieur à 6,5. La formation des cristaux de phosphate de calcium peut résulter de la combinaison de plusieurs facteurs dont une diminution du volume urinaire et une alcalinisation (augmentation du pH) des urines ou encore une alimentation riche en calcium (produits laitiers). On va les retrouver également chez les individus qui présentent un taux de calcium trop élevé suite à une immobilisation prolongée, un hyperfonctionnement des glandes parathyroïdes, des métastases osseuses, etc.

Chez les individus qui font des calculs rénaux, la présence répétée de cristaux de phosphate de calcium pourrait indiquer, le cas échéant, la nature probable du calcul. Il faut noter cependant que la majorité des patients montrant de cristaux de phosphate de calcium et magnésium ne formeront jamais de calculs.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C