Skip to contentSkip to navigation

Ictérie

Le sang est constitué de cellules et de plasma (ou sérum), un liquide qui est normalement de couleur jaune paille et transparent. Les appareils qui analysent les spécimens de sérum (tests de biochimie) surveillent trois aspects du sérum, la lipémie, l’indice d’ictère et l’indice d’hémolyse.

L’ictérie (ou indice d’ictère) est une mesure de la couleur jaune du sérum. Cette couleur est normalement due quasi exclusivement à la présence de bilirubine, un produit de déchet de l’hémoglobine des globules rouges. L’indice ictérique est exprimé en nombre de « plus » (de zéro à ++++). Un indice d’ictère de zéro est normal. Un résultat non négatif (+ à ++++) indique une concentration de bilirubine supérieure à la valeur normale. Voir votre résultat de bilirubine pour une signification des résultats. Des résultats très élevés (++++) peuvent interférer avec certaines analyses de laboratoire. Plus rarement, un indice d’ictère élevé peut résulter d’une trop grande consommation d’aliments comme les carottes ou de suppléments de vitamines contenant du bêta-carotène.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C