Skip to contentSkip to navigation

Vitamine A

La vitamine A est un élément essentiel pour une bonne vision, la croissance et la qualité de la peau, la formation des os et la croissance du fœtus. La vitamine A doit obligatoirement provenir de suppléments de vitamine A ou de précurseurs dans notre diète (rétinol des viandes ou carotène des fruits et légumes). Certaines carences alimentaires ou des problèmes d’absorption intestinale peuvent entraîner des déficits en vitamine A nuisibles à la santé. Les résultats du dosage sont exprimés en micromoles de vitamine A par litre de sang (umol/L).

Un taux normal de vitamine A dans le sang indique que l’individu a suffisamment de vitamine A, mais n’indique pas s’il a suffisamment de vitamine A en réserve pendant certaines conditions (maladies, grossesse). Un taux inférieur à la normale indique que les réserves sont épuisées et que l’individu est déficient en vitamine A. Un taux supérieur à la normale indique que les capacités de stockage de l’organisme sont dépassées et que l’individu est à risque d’effets toxiques liés à la vitamine A (maux de tête, nausée et vomissements, vision double, fatigue, faiblesse, etc.). Un apport excessif en bêta-carotène dans l’alimentation peut entraîner une coloration jaune-orangé de la peau, mais ne cause pas d’intoxication à la vitamine A.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C