Skip to contentSkip to navigation

Syndrome inflammatoire pelvien

L’inflammation pelvienne est une inflammation de l’utérus, des trompes de Fallope, des ovaires et des tissus environnants. Elle peut être causée par une variété de bactéries ou de virus, y compris les infections transmissibles sexuellement (ITS). Les bactéries les plus fréquemment responsables sont la Neisseria gonorrheae et la Chlamydia trachomatis, mais les bactéries qui se trouvent normalement dans le vagin et au niveau du col de l’utérus peuvent aussi en être la cause.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C