Skip to contentSkip to navigation
Rapport protéines glyquées plasmatiques/protéines

Rapport fructosamine/protéines

La fructosamine est formée dans le sérum (partie liquide du sang) par la réaction du glucose avec les protéines. Cette réaction est identique à celle qui se fait avec l’hémoglobine à l’intérieur des globules rouges pour former l’HbA1c. Plus les taux de glucose sont élevés, plus il y aura formation de fructosamine et d’HbA1c. L’HbA1c représente la moyenne des glycémies pendant les 4 à 6 semaines et la fructosamine celle des 2 à 3 semaines précédant le prélèvement. La mesure de la fructosamine est donc utile dans toute situation où on veut évaluer le contrôle de la glycémie sur une période plus courte que 1 mois et demi à 2 mois (ex. femme enceinte) et chez les rares individus présentant des interférences dans la mesure de l’HbA1c. Le rapport en microgrammes de fructosamine par gramme de protéines (µmol/g) est le plus utile pour l’interprétation des résultats.

Un ratio élevé indique que la moyenne des glycémies chez un individu diabétique était élevée dans les 2 à 3 semaines précédentes. Plus le ratio est élevé, plus le contrôle de la glycémie était inadéquat. Un ratio normal se retrouve chez l’individu non-diabétique ou chez le patient diabétique qui contrôle bien ses glycémies.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C