Skip to contentSkip to navigation
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Immunoglobulines A

IgA

Les IgA ou « immunoglobulines A » sont un groupe représentant environ 15 % des anticorps présents dans le sang. On les retrouve également dans la salive, les larmes, les sécrétions respiratoires et gastriques et dans le lait maternel. Les IgA confèrent une protection contre les infections des muqueuses respiratoires (sinus et poumons) et les infections gastrointestinales (estomac et intestin). Transmises par la mère via l’allaitement, les IgA protègent le tube digestif du nouveau-né. Les taux d’IgA s’interprètent en tenant compte du taux des IgG et IgM, les deux autres classes principales d’anticorps.

Des baisses isolées des IgA sont très rares. Des taux simultanément abaissés des IgA, IgG et IgM sont le plus souvent dues à des conditions qui nuisent à leur production (médicaments comme les immunosuppresseurs, complications du diabète ou insuffisance rénale, etc.) ou qui en augmentent les pertes via les reins (syndrome néphrotique), les intestins (entéropathie exsudative) ou la peau (brûlures). La production incontrôlée d’une autre classe d’immunoglobulines comme les IgG ou les IgM (myélome multiple) entraîne parfois une baisse considérable de la synthèse des autres classes (comme les IgA).

Des taux élevés d’IgA se rencontrent dans les infections des muqueuses, les maladies auto-immunes et états inflammatoires chroniques comme l’arthrite rhumatoïde, dans la cirrhose alcoolique, etc. Des augmentations spécifiques des IgA sont rares (myélome multiple à IgA).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D.