Skip to contentSkip to navigation
COVID-19 : Nous sommes ouverts. Certains services sont modifiés. Port du masque obligatoire. Détails au biron.com/fr/coronavirus

Isoenzymes de la phosphatase alcaline, PhoA, PA

Isoenzymes de l’ALP

La phosphatase alcaline (ALP) est une enzyme produite par plusieurs tissus dont les os, le foie, les canaux biliaires, l’intestin et le placenta. Une élévation des taux de phosphatase alcaline dans le sang peut donc provenir de différentes causes (ou isoenzymes), le plus souvent une atteinte du foie ou des os. Sauf exception, l’analyse des isoenzymes de l’ALP n’est pas utile chez la femme enceinte (en raison de l’augmentation de l’isoenzyme placentaire) et lorsque les taux de l’ALP totale sont normaux.

Un pourcentage élevé de l’ALP hépatique et/ou biliaire peut s’observer lorsque les canaux par où circule la bile sont bloqués par une inflammation (cholécystite) ou un calcul dans la vésicule biliaire (pierre au foie), lors d’une hépatite, cirrhose ou cancer du foie. Un taux élevé de GGT, une autre enzyme des voies biliaires confirme ces possibilités. Un pourcentage élevé de l’ALP osseuse peut résulter de toute condition qui augmente la formation osseuse : croissance (enfant), maladie de Paget, ostéomalacie, fracture récente, etc. Une augmentation du pourcentage de l’ALP intestinale est le plus souvent sans grande signification clinique et elle peut survenir chez certains individus (souvent de groupe sanguin O) après un repas riche en gras. Ces augmentations sont parfois familiales et les pourcentages reviennent à la normale après un jeûne.

Mot de la semaine

Zone chaude

Une zone chaude, ou zone rouge, est une section d’un établissement (parfois un établissement en entier ou même le quartier d’une ville) où l’on retrouve un grand risque de contamination par des patients atteints d’une maladie infectieuse. Tout le personnel soignant pénétrant dans une zone chaude doit utiliser des mesures de protection appropriées. Par comparaison, on utilise les termes « zone froide » et « zone tiède » pour désigner respectivement les secteurs où l’on ne retrouve aucun individu infecté ou seulement des individus suspectés d’avoir une infection.

C