Skip to contentSkip to navigation
COVID-19 : Nous sommes ouverts. Certains services sont modifiés. Port du masque obligatoire. Détails au biron.com/fr/coronavirus

pH (urine pour recherche de drogues)

Une mesure du pH est effectuée systématiquement sur tous les spécimens d’urine soumis pour recherche de drogues afin de détecter certaines tentatives de tricher.

Le pH normal des urines se situe entre 4,6 et 8.0 unités de pH. Certains individus cherchent à masquer la présence de drogues illicites dans leur spécimen an ajoutant des substances capables de détruire les drogues présentes ou d’interférer avec les techniques de dosage. Plusieurs de ces produits vont entraîner le pH du spécimen en dehors de la zone normale, ce qui peut être détecté en laboratoire.

Un pH urinaire inférieur à 4,5 ou supérieur à 9,0 indique la possibilité d’une tentative de tricher par addition de produits acides ou basiques. Des valeurs de pH plus basse que 3,0 ou plus élevées que 11,0 sont incompatibles avec de l’urine humaine (spécimen adultéré ou substitué).

Mot de la semaine

Zone chaude

Une zone chaude, ou zone rouge, est une section d’un établissement (parfois un établissement en entier ou même le quartier d’une ville) où l’on retrouve un grand risque de contamination par des patients atteints d’une maladie infectieuse. Tout le personnel soignant pénétrant dans une zone chaude doit utiliser des mesures de protection appropriées. Par comparaison, on utilise les termes « zone froide » et « zone tiède » pour désigner respectivement les secteurs où l’on ne retrouve aucun individu infecté ou seulement des individus suspectés d’avoir une infection.

C