Skip to contentSkip to navigation

pH (urine pour recherche de drogues)

Une mesure du pH est effectuée systématiquement sur tous les spécimens d’urine soumis pour recherche de drogues afin de détecter certaines tentatives de tricher.

Le pH normal des urines se situe entre 4,6 et 8.0 unités de pH. Certains individus cherchent à masquer la présence de drogues illicites dans leur spécimen an ajoutant des substances capables de détruire les drogues présentes ou d’interférer avec les techniques de dosage. Plusieurs de ces produits vont entraîner le pH du spécimen en dehors de la zone normale, ce qui peut être détecté en laboratoire.

Un pH urinaire inférieur à 4,5 ou supérieur à 9,0 indique la possibilité d’une tentative de tricher par addition de produits acides ou basiques. Des valeurs de pH plus basse que 3,0 ou plus élevées que 11,0 sont incompatibles avec de l’urine humaine (spécimen adultéré ou substitué).

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C