Skip to contentSkip to navigation
T3 reverse

T3 inverse

La glande thyroïde est responsable de la production de deux hormones, soit la T3 et la T4. La sécrétion de ces dernières est contrôlée par la TSH, une hormone produite par une petite glande située à la base du cerveau que l’on nomme hypophyse. Lorsque les taux de T3 et T4 ne sont pas suffisamment élevés pour répondre aux besoins énergétiques, l’hypophyse augmente la sécrétion de TSH afin de stimuler la thyroïde. Ainsi, lorsque les taux de T3 et T4 sont bas, il est normal que les taux de TSH soient élevés. Lorsque les taux de TSH sont également bas, il est possible qu’il y ait un problème avec l’hypophyse (hypothyroïdie secondaire), et une investigation est alors nécessaire.

Le syndrome euthyroïdien se manifeste par une diminution du taux de T3, de T4 et de TSH chez des personnes dont les fonctions thyroïdienne et hypophysaire sont normales, mais souffrant d’une atteinte importante (anorexie, traumas, choc hémorragique, infections sévères, etc.). Dans cette situation, l’organisme produit la T3 inverse, une forme de T3 inactive. Dans les rares cas où les autres tests de fonction thyroïdienne ne permettent pas de confirmer le diagnostic, des taux élevés de T3 inverse permettent d’éliminer un diagnostic d’hypothyroïdie secondaire.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C