Skip to contentSkip to navigation
Hormone thyréotrope, thyréostimuline, thyrotrophine

TSH

La TSH est une hormone synthétisée dans l’hypophyse dont le rôle est de stimuler la production des hormones T4 (thyroxine) et T3 (triiodothyronine) par la glande thyroïde. Des taux sanguins anormaux de TSH doivent être interprétés en tenant compte des taux de T4 et T3.

Un taux de TSH sanguin élevé indique que la glande thyroïde n’est pas assez active ou ne répond pas bien à la stimulation par la TSH. Chez un individu traité pour hypothyroïdie, une TSH élevée indique que le traitement n’est pas adéquat et que les doses d’hormones de remplacement devraient être augmentées. Chez un individu traité pour hyperthyroïdie, l’apparition d’un taux de TSH élevé indique que la dose de médication anti-thyroïdienne est trop importante et doit être réduite. Très rarement, une TSH élevée peut être associée à une atteinte de l’hypophyse comme une tumeur produisant de la TSH .

Un taux abaissé de TSH peut résulter d’une glande thyroïde trop active (hyperthyroïdie), d’une dose trop forte d’hormones thyroïdiennes administrées pour traiter une hypothyroïdie ou encore d’un traitement insuffisant d’une hyperthyroïdie. Très rarement, des atteintes de l’hypophyse peuvent l’empêcher de produire des quantités suffisantes de TSH.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C