Skip to contentSkip to navigation
TG, TRIG, triacylglycérol, lipide neutre

Triglycérides

Les triglycérides constituent une des sources principales d’énergie pour l’organisme. Ils sont stockés dans nos tissus graisseux (adipeux). Une grande partie des substances énergétiques que nous consommons (hydrates de carbone ou glucides, lipides, etc.) sera éventuellement stockée sous forme de triglycérides. Le taux de triglycérides sanguins sert surtout à évaluer le risque de développer une maladie cardiovasculaire (MCV).

Le taux de triglycérides peut être suivi chez le patient qui n’est pas à jeun dans les conditions de vie courante. Les valeurs sur lesquelles repose l’interprétation demeurent les mêmes que chez le patient à jeun : il y a augmentation du risque de MCV lorsque les taux non à jeun s’élèvent au-dessus de la normale. L’augmentation du risque est de l’ordre de la valeur mesurée : un taux de 3,0 millimoles par litre (mmol/L) est associé à un risque trois fois plus élevé de développer une MCV. Ce risque est particulièrement élevé chez le patient diabétique. Pour le suivi spécifique d’un taux de triglycérides élevé, il peut être indiqué d’être à jeun depuis 12 heures et de ne pas avoir consommé d’alcool depuis 24 heures afin de diminuer la variation causée par le contenu variable de chaque repas. Certains médicaments peuvent faire augmenter le taux de triglycérides. Des taux très élevés (supérieurs à 10 mmol/L) peuvent entraîner des pancréatites aiguës (inflammations douloureuses du pancréas).

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C