Skip to contentSkip to navigation
Anticorps antiendomysial, anticorps antiendomysium

Anti-endomysium

L’entéropathie au gluten (maladie cœliaque) est une maladie inflammatoire de l’intestin grêle, douloureuse et qui nuit à l’absorption de plusieurs nutriments essentiels. Elle est causée par une réaction autoimmune au gluten (blé, seigle et orge). Plusieurs anticorps peuvent être produits au cours de la maladie (anticorps anti-transglutaminase, anti-gliadine, anti-endomysium). Parmi ceux-ci, les taux d’anti-transglutaminase sont considérés les plus utiles. Les anticorps anti-endomysium ou anti-gliadine désaminée (ou déamidée) sont parfois utilisés en deuxième ligne lorsque les taux d’anticorps anti-transglutaminase ne sont que faiblement positifs.

Des résultats négatifs ou positifs avec un titre inférieur à 1/40 sont observés chez des individus normaux. Des titres supérieurs à 1/40 sont anormaux. La présence d’anticorps anti-aendomysium est très spécifique pour la maladie cœliaque et la dermite herpétiforme (atteinte cutanée qui accompagne souvent la maladie cœliaque). Les résultats peuvent également être utilisés dans le suivi de l’adhérence à une diète sans gluten.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C