Skip to contentSkip to navigation
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Gamma-glutamyl transférase, GGT, gamma-GT

GGT

La gamma-glutamyl transférase (GGT) est une enzyme présente dans le foie et les canaux biliaires.

Une élévation des taux de GGT dans le sang indique une atteinte du foie, mais sans spécifier de quelle nature (hépatite, cirrhose, atteinte des voies biliaires, etc.). Généralement, plus l’atteinte du foie est grave, plus les taux de GGT seront élevés. D’autres conditions peuvent entraîner une élévation de la GGT comme l’insuffisance cardiaque, le diabète, une atteinte du pancréas, l’alcoolisme de même que la prise de plusieurs médicaments.

Un taux bas ou normal de GGT indique qu’une atteinte du foie est très peu probable ou encore que la personne n’a pas consommé d’alcool récemment. Même la consommation de faibles quantités d’alcool peut entraîner une élévation du taux de GGT, c’est pourquoi ce test est souvent utilisé dans le suivi de l’alcoolisme.

En présence d’un taux élevé de phosphatase alcaline, un taux de GGT élevé indique une atteinte du foie alors qu’un taux normal de GGT indique généralement que l’élévation du taux de phosphatase alcaline provient plutôt d’une maladie des os.

Parmi les médicaments qui entraînent une élévation du taux de GGT, on retrouve le DilantinMD, la carbamazépine et le phénobarbital, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des médicaments servant à réduire le cholestérol, etc.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D.