Skip to contentSkip to navigation
Cristaux de phosphate ammoniaco-magnésien

Cristaux de triple phosphate

Les cristaux de triple phosphate aussi appelé cristaux de phosphate ammoniaco-magnésien se retrouvent dans les urines alcalines (pH supérieur à 7). La formation des cristaux de phosphate ammoniaco-magnésien (cristaux de triple phosphate) résulte de la combinaison de plusieurs facteurs dont une diminution du volume urinaire combinée à la présence de bactéries dans le système rénal capables de produire de l’ammoniac et d’augmenter le pH des urines (comme les bactéries du genre Proteus ou Klebsiella).

Chez les individus qui font des calculs rénaux, la présence répétée de cristaux de triple phosphate pourrait prédire, le cas échéant, la formation d’un calcul de struvite (phosphate ammoniaco-magnésien). Il faut noter cependant que la majorité des patients montrant de cristaux de triple phosphate ne formeront jamais de calculs.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C