Skip to contentSkip to navigation

Nitrites (analyse d’urine de routine)

Les nitrites proviennent des nitrates alimentaires qui ne sont transformés en nitrites que lorsque des bactéries sont présentes dans les voies urinaires. La présence de nitrites dans les urines constitue donc (en particulier lorsque des leucocytes sont également présents) un des signes les plus importants d’une infection des voies urinaires. Dépendant des conditions (urine concentrée du matin, grande quantité de bactéries), 50 à 90 % des infections urinaires peuvent être détectées avec le test des nitrites. Un test de nitrites positif est généralement suivi par une recherche de bactéries au microscope et par la suite d’une culture avec antibiogramme.

Certaines souches de bactéries ne sont pas capables de transformer les nitrates alimentaires en nitrites et l’infection ne sera pas détectée par le test des nitrites. Ce sera la même situation pour les patients déjà traités avec un antibiotique. Il faut également que des nitrates soient présents dans l’alimentation (betteraves, céleri, laitue, radis, épinards, bacon, jambon, charcuteries et certains fromages) et que l’urine soit restée dans la vessie suffisamment longtemps pour que les bactéries puissent convertir ces nitrates en nitrites (jusqu’à 4 heures). La première urine du matin constitue le meilleur spécimen pour détecter une infection urinaire.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C