Skip to contentSkip to navigation
pénicilline V

Pénicilline G

Les tests C1 et C2 de Phadia permettent la détection dans le sang des IgE (anticorps) responsables des réactions allergiques à différents composés de la famille des pénicillines (pénicilline G, pénicilline V, amoxicilline, etc.) et parfois aux céphalosporines. Bien que 10 % de la population se dise allergique à la pénicilline, les vraies allergies sont rares et seraient présentes chez moins de 1 % de la population. Cette différence est due au fait que la majorité des allergies à la pénicilline n’ont jamais été confirmées (confusion entre les symptômes de l’infection et ceux dus au médicament) ou ont disparu avec le temps. Comme les pénicillines représentent le meilleur choix pour le traitement d’infections bactériennes courantes, il est pertinent de confirmer une allergie réelle aux pénicillines et antibiotiques apparentés. Le tableau d’interprétation qui accompagne le résultat exprime la probabilité d’une réaction allergique aux pénicillines, mais pas nécessairement la sévérité de cette réaction. L’histoire de cas et l’examen clinique par le médecin sont essentiels pour obtenir une interprétation fiable des résultats.

Un résultat inférieur à 0,35 kilounités par litre (<0,35 kUI/L) d’IgE anti-pénicilline V ou G indique qu’il y a moins de 5 % de probabilité que l’individu soit allergique aux pénicillines, mais NE PERMET PAS D’ÉLIMINER COMPLÈTEMENT CETTE POSSIBILITÉ. Tout résultat supérieur à 0,35 kUI/L doit être considéré comme positif.

Mot de la semaine

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum est une infection cutanée causée par un virus appartenant à la famille des poxvirus.

C