Skip to contentSkip to navigation
Thyroxine

T4 libre

La T4 (thyroxine) est l’hormone thyroïdienne la plus abondante. Elle sert de réserve pour la production de T3, une forme plus active au niveau des tissus. Le test mesure la petite fraction de T4 dans le sang (moins de 1 %) qui n’est pas liée à des protéines.

Une T4 libre élevée peut indiquer que la glande thyroïde est trop active (hyperthyroïdie primaire) comme dans la maladie de Graves ou la phase précoce d’une thyroïdite ou encore que des doses trop élevées de T4 (Synthroid©, lévothyroxine) sont utilisées pour traiter une hypothyroïdie. Comme la production de TSH par l’hypophyse est normalement supprimée par des taux de T4 (thyroxine) élevés, une T4 libre élevée est le plus souvent associée à une TSH en bas de la normale. Plus rarement, les taux de T4 élevés seront dus à une surproduction de TSH par l’hypophyse (tumeur produisant de la TSH ou autre cause).

Un taux de T4 libre abaissé combiné à un taux de TSH élevé indique un sous-fonctionnement de la glande thyroïde (hypothyroïdie primaire). Plusieurs conditions peuvent en être responsables : destruction de la glande par des auto-anticorps (thyroïdite d’Hashimoto), traitement trop intensif d’une hyperthyroïdie par médicaments, traitement à l’iode radioactif ou chirurgie de la thyroïde ou des parathyroïdes.

Mot de la semaine

Créatine kinase MM (CK-MM)

La CK (créatine kinase) est une enzyme présente dans plusieurs tissus, dont les muscles et le cœur. Selon le tissu, différentes formes de la CK sont présentes : la CK MM est présente surtout dans les muscles squelettiques, la CK MB représente 30 % de la CK provenant du cœur tandis que la CK BB provient du cerveau et des muscles lisses dont ceux de la paroi intestinale. Des formes atypiques de la CK (macro CK1 et macro CK2) peuvent également être présentes. L’électrophorèse de la CK est surtout utile lorsque des atteintes musculaires ou cardiaques ne semblent pas responsables de l’élévation du taux de la CK totale.

C