Skip to contentSkip to navigation

Anticorps anti-21-hydroxylase

L’anti-21-hydroxylase est un test qui est prescrit pour évaluer la présence d’une défaillance (insuffisance) des glandes surrénales d’origine auto-immune ou le risque de la développer.

Les glandes surrénales (une glande sur chaque rein) sont responsables de la sécrétion du cortisol, de l’aldostérone et d’autres stéroïdes. Le cortisol et l’aldostérone sont des hormones vitales, et un défaut de fonctionnement des glandes surrénales (maladie d’Addison) doit être détecté et traité rapidement. La 21-hydroxylase est une protéine impliquée dans la synthèse des hormones par la surrénale.

Notre système immunitaire est responsable de nous défendre contre des agressions provenant de cellules et d’organismes étrangers. Souvent, notre système immunitaire se dérègle et considère certains de ses propres tissus comme étant étrangers. La production d’anticorps contre ses propres tissus est à l’origine d’un grand nombre de maladies « auto-immunes » comme l’arthrite rhumatoïde, le diabète juvénile, plusieurs maladies de la thyroïde, etc. Des auto-anticorps sont la cause la plus fréquente de la maladie d’Addison, qui peut survenir de façon isolée, ou, souvent, en association avec d’autres atteintes auto-immunes (hypothyroïdie, anémie pernicieuse, diabète de type I, etc.). La présence d’anticorps contre la 21-hydroxylase peut indiquer une maladie d’Addison établie ou en développement.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C