Skip to contentSkip to navigation
COVID-19 : Nous sommes ouverts. Certains services sont modifiés. Port du masque obligatoire. Détails au biron.com/fr/coronavirus

Anticorps anti-B2GP1, anticorps anti-bêta-2-glycoprotéine

Anti-bêta-2-glycoprotéine

Les anti-bêta-2-glycoprotéines (anticorps anti-B2GP1, anticorps anti-bêta-2-glycoprotéine) sont des anticorps produits par le système immunitaire d’un individu contre ses propres phospholipides. Ces phospholipides se trouvent sur la surface des plaquettes responsables de la coagulation du sang (formation de caillots).

Les anti-bêta-2-glycoprotéines (anticorps anti-B2GP1, anticorps anti-bêta-2-glycoprotéine) sont souvent responsables (avec les anticoagulants de type lupique et les anticardiolipines) de la formation anormale de caillots dans les veines (phlébites) et les artères (thromboses artérielles). Ils sont impliqués dans le syndrome anti-phospholipides qui se manifeste, entre autres, par des problèmes pendant la grossesse (fausses couches à répétition survenant au deuxième ou troisième trimestre, pré-éclampsie), par des maux de tête, des AVC, des douleurs à la poitrine, des changements cognitifs, crises d’épilepsie, pertes de mémoire, etc.

Mot de la semaine

Zone chaude

Une zone chaude, ou zone rouge, est une section d’un établissement (parfois un établissement en entier ou même le quartier d’une ville) où l’on retrouve un grand risque de contamination par des patients atteints d’une maladie infectieuse. Tout le personnel soignant pénétrant dans une zone chaude doit utiliser des mesures de protection appropriées. Par comparaison, on utilise les termes « zone froide » et « zone tiède » pour désigner respectivement les secteurs où l’on ne retrouve aucun individu infecté ou seulement des individus suspectés d’avoir une infection.

C